A force de tensions, de comment faire, de comment être,

le point de rupture a eu lieu.

La corde vocale ne répond plus.

La voix se meurt dans un souffle qui contraint au silence.

Juste au moment où la femme  pensait ;  se réparer, se panser.

La fissure pourtant, point de non retour.

Aphone totalement depuis 5 jours après avoir eu gorge serrée jusqu'à l'étouffement et une toux qui n'en finissait pas d'obstruer la gorge. 

Comment écouter les mots du corps ?

Alors le retour à l'écriture comme une évidence.

Et puis, un mot ou deux, timidement émergent et prennent corps, se jettent dans le vide "tiens je re parle"

Etait-ce ainsi, il y a fort longtemps, l'émergeance du "parler"? mot après mot?

Il est 4h 30 ce jeudi matin, elle s'est réveillée brutalement, comme jetée hors jetée du lit par une force qui l'a menée à la fenêtre de la cuisine, côté arbres.

L'ouvrir. Pour entendre les choeurs d'oiseaux, le silence profond de l'encore-nuit, humer le retour de la pluie, les parfums de terre.

L'appel du "plus ample que soi", de la respiration du monde pour accompagner la sienne.

 

P1190147

( Picasso, 1923, fusain sur toile)