De bon matin, saisir son bâton de pélerin, ses baskets, et ......non pas se lancer sur un chemin caillouteux mais, ce qui revient au même réflexion faite, se lancer dans le RER pour se rendre à la Sainte Chapelle et à la Conciergerie.....un trajet en RER est souvent plus pénible qu'un chemin de haute montagne...grr!

Chance! car il fait soleil et plaisir de se mêler aux touristes heureux d'être à Paris

Se saisir des rayons de soleil et se hisser vers les sommets des vitraux, contempler très longtemps.

Replonger dans les ombres de la Révolution à la Conciergerie et rester  dans la chapelle expiatoire de Marie-Antoinette, sortir dans le cour des femmes et tourner le regard vers la grille d'où partaient les charrettes de détenu(e)s

rentrer à pied, tranquillement.

ste chapelle chapelle haute

ste chapelle extérieur 3

ste chapelle sol 2

( Ste Chapelle - chapelle haute, vitraux, extérieur, sol)

 

conciergerie, chapelle expiatoire marie antoinette, murs

conciergerie, sol du cachot marie antoinette

conciergerie, cour des femmes, jardin à l'didentique

conciergerie, cour des femmes, vue derrière la grille; point de départ des charrettes des condammés à la guillotine

( mur avec les initiales, sol d'origine dans l'ancienne cellule de Marie-Antoinette, le jardin de la cour des femmes où les détenues faisaient leurs promenades, la grille marquant l'endroit doù partaient les charrettes vers la guillotine)