20 mai 2018

La fleur et la femme

  Les pétales d'acacia sous le vent tombent. Tapis blanc. Bientôt sec au soleil. C'est l'heure du merle. La peau se froisse se frippe en petites vagues fines de Soi. Dessin délicat  qui échappe. Le merle  se rit le vent s'en moque. Les mots transforment la tristesse en vie. Pétales d'acacia sur la peau. L'oiseau s'envole.     ( Rodin)   BON DIMANCHE!
Posté par kapal à 11:30 - Commentaires [18] - Permalien [#]

10 mai 2018

Réminiscence

  J'écoute, yeux clos, les bruissements du vent-souffle, dans les feuillages. Brève suspension du souffle. Puis, à nouveau, le jeu reprend, parvient à mes oreilles, je lève la tête du livre. J'écoute.     ( réminiscence de Sardaigne, BOSA en mai 2017)   et puis, spécialement pour Chinou, cette photo des anciennes tanneries de BOSA      
Posté par kapal à 12:07 - Commentaires [24] - Permalien [#]
06 mai 2018

Lire et partager

  Lire " Camille et Paul" de Dominique Bona en livre de poche ( pratique pendant les attentes de train....hihi!) et avoir envie de vous livrer ces phrases; " il ( Claudel) parlera de poussée de l'âme et d'impulsion du désir, l'oeuvre d'art étant pour lui le résultat de la collaboration de l'imagination avec le désir" " quant au travail des mots qui permet de mettre au  jour cette réalité venue de l'obscur, c'est tout l'art qu'il a choisi. Modeler, pétrir, lisser, polir les mots, les extraire du langage brut comme d'une... [Lire la suite]
Posté par kapal à 14:42 - Commentaires [23] - Permalien [#]
02 mai 2018

parfois les mots ne viennent pas....

.... alors, comme ça, pour jouer ensemble, on peut essayer de projeter nos mots simples sur ces ombres je me lance et dis; enthousiasme et vous,  dans ces ombres, vous diriez?       et voici, en vous remerciant d'avoir participé au jeu  la sculpture en question qui s'amusait sur le mur  
Posté par kapal à 09:37 - Commentaires [30] - Permalien [#]