27 mai 2019

lenteur et patience....

....ne sont pas le fond de ma personne, encore que la lenteur oui. La patience, par contre, je l'apprends doucement avec la matière ; disons qu'avec l'argile c'est un peu plus compliqué, j'ai des énervements, la relation n'est pas forcement pacifiée, ni tranquille, elle crée des tensions internes du moins pour le moment. A travers  le papier mâché, le rapport est paisible, ce qui me permet d'intégrer doucement la patience, laisser sécher entre chaque bande, lisser longuement, associer quand c'est le moment. Le travail de cette... [Lire la suite]
Posté par kapal à 14:05 - Commentaires [20] - Permalien [#]

19 mai 2019

La phalène

  " le poète doit s'inspirer de la phalène.Il endossera les habits du citadin, se confondra au peuple des rues mais n'abandonnera jamais ses ailes qui lui permettent de s'échapper de la ville, d'y vivre sans y être. Je connais des promeneurs perpétuels, des phalènes humaines, qui habitent au coeur de Paris, l'âme ailleurs. Ils se maintiennent intra-muros en état de poésie, comme s'ils n'avaient jamais quitté la route." extrait de " Notre Dame de Paris" Sylvain Tesson, un petit livre précieux, dont les bénéfices sont reversés... [Lire la suite]
Posté par kapal à 11:46 - Commentaires [11] - Permalien [#]
12 mai 2019

Le Baiser , suite

  Partager avec vous ceci page 206 du livre de Sophie BROCAS, il est question de droit moral; " car l'oeuvre d'art, dès lors qu'elle est originale, est considérée comme le réceptacle, le creuset de la personnalité de l'auteur. Cette parcelle créatrice exprimée par l'artiste vient se ficher, s'abriter, s'encastrer dans l'oeuvre. Voilà pourquoi celle-ci mérite d'être protégée. Volà pourquoi la volonté de l'auteur exprimée dans l'oeuvre doit être respectée"   ( l'infini) et vous souhaiter un doux dimanche
Posté par kapal à 10:58 - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 mai 2019

un livre passionnant

Sophie BROCAS  " Le baiser "chez Julliard un roman qui s'appuie sur la réalité de l'existence de Tatiana Rachewskaïa, jeune exilée russe à Paris, son suicide vers 1910, sa tombe au cimetière du Montparnasse surmontée d'une sculpture de Brancusi " le baiser" et l'affaire juridique qui oppose l'état français aux descendants de la jeune femme, déterminés à récupérer l'oeuvre au motif qu'elle appartiendrait à leur famille..... la sculpture n'est plus visible, camouflée par un horrible caisson , je trouve cela scandaleux car l'art... [Lire la suite]
Posté par kapal à 16:06 - Commentaires [10] - Permalien [#]
01 mai 2019

le 1er jour....

.....de Mai point de muguet, mais un iris, et un " masque chantant" en pâte à papier peinte, ( de près on peut voir la matière que j'évite de lisser afin que l'aspect martelé apparaisse une fois la peinture dorée posée) belle journée!  
Posté par kapal à 12:36 - Commentaires [11] - Permalien [#]