En allant reprendre contact avec un blog que je ne retrouvais plus et qui me manquait, j'ai reçu tout à l'heure, une gifle;

moi non plus je n'écris plus ou presque plus, même ici j'écris peu ou pas, comme si ça ne vient plus...alors que ça me faisait plaisir avant;

dans le même temps, d'un tas de bazar à ranger, est tombé un petit carnet de 2016 , sur lequel justement, j'écrivais spontanément ce qui venait à moi,

et j'ai lu et aimé plein de petites choses ou faits écrits là, posés là, sagement ou pas.

ainsi en octobre 2016, où j'écris; " quand intérieurement, ça vacille, penser à faire une posture de yoga, et d'autre part le grain de folie , le tout-possible, n'est justement possible que dans la création, je peux oser et essayer sans me mettre en danger, mes excès peuvent trouver place dans mes créations, pas trop dans la vie tout court qui nécessite des ajustements et de la tempérance pour ne pas me griller ou me mettre en danger"

bon! c'était pendant que je préparais une expo céramiques et photos dans laquelle j'avais mis énormément d'énergie...

et puis j'ai aussi trouvé " les idées-pensées sont parfois tellement envahissantes! besoin d'imaginer un grand baquet plein d'eau, les idées-pensées se déverseraient dans ce baquet pour y être recyclées"

ma foi! bonne idée!

voilà ce que c'est de fouiner dans de vieux carnets

je vais allumer le petit photophore en verre de Chartres pour éclairer ma propre lanterne,bonne nuit 

20190910_174750[1]

( Notre Dame ce mardi 10/09/2019)