hier, on s'est adaptée, on a été solidaire, on est tous concernés par ce qui se trame, on n'est pas dupes de ce qu'on nous dessine, ceux qui dessinent et veulent décider pour nous ne sont pas maitres de nos destins, 

hier, je suis restée travailler à la maison, émailler des pièces, et préparer des formations pour la semaine prochaine et pour ce vendredi,

aujourd'hui, on s'est adaptée à nouveau, il n'y avait aucun RER aucun bus aucun tramway , on a donc pris ses baskets son sac son parapluie et on est partie pour Paris en bénissant le fait de faire régulièrement des activités vélo ou marche qui permettent de faire ça, quand le besoin s'en fait sentir, comme aujourd'hui,

marcher et aller à Paris assurer la formation, même si l'accueil a été  peu encourageant car chacun galère pour aller gagner sa croûte comme disaient mes oncles "avant"

eux aussi ce sont battus pour de meilleures conditions, pensais-je en marchant... mais ils descendaient à la mine, avant ils avaient fait des trajets à pied dans la nuit car il n'y avait ni transport en commun, ni voiture

alors.... 

s'adapter toujours et toujours

et surtout dessiner sa vie, en partant de soi, sûrement pas à partir de ceux qui veulent nous imposer leur vision du monde

chercher encore et encore à être humain, joyeux, espérant

P1170704

( plus vaste que soi, la vie)