24 juin 2018

Une belle rencontre

Quand je vais vers une expo, il me semble toujours avoir un rendez-vous secret avec l'artiste, son travail, son chemin de vie. Quelque chose d'intime. J'éprouve des émotions fortes, la joie, la tendresse, les questionnements, parfois le rejet ou l'incompréhension ( et le soir, regarder les photos des oeuvres, m'en imprégner et laisser faire, laisser infuser.....il se passera toujours quelque chose.....après coup). Larmes aux yeux et joie pour l'expo Kupka lundi dernier au Grand Palais, commencé sous un petit crachin parisien. Sur le... [Lire la suite]
Posté par kapal à 15:20 - Commentaires [10] - Permalien [#]

15 juin 2018

les traces

Voici quelques traces de mon travail avec la terre...terre blanche, terre rouge , terre noire en support selon l'envie, ici émaillée en vert jade très doux avec petites mouches porte encens-fleurs, ou boules   et 3 formes 17/14 cms hteur, avec petite ouverture sur le dessus pouvant contenir des fleurs séchées     Hier je lisais dans l'ouvrage de Josyane Savigneau " Marguerite Yourcenar" , cette phrase de René Char; " Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces... [Lire la suite]
Posté par kapal à 18:08 - Commentaires [15] - Permalien [#]
12 juin 2018

Fermer le livre

  Refermer le livre avec lequel on a été si bien pendant des semaines, " Clara Malraux biographie" de Dominique Bona les deux destins communs et parallèles de Clara et André, la difficulté à être avec l'autre et sans l'autre, l'ouverture sur les autres et le monde il m'est difficile de quitter ce livre alors je laisse cette phrase d' André infuser lentement " la culture c'est l'ensemble des formes qui ont été plus fortes que la mort" et celle-ci de l'auteure à propos de  Clara;  " elle éprouve la plus vive... [Lire la suite]
Posté par kapal à 11:51 - Commentaires [17] - Permalien [#]
20 mai 2018

La fleur et la femme

  Les pétales d'acacia sous le vent tombent. Tapis blanc. Bientôt sec au soleil. C'est l'heure du merle. La peau se froisse se frippe en petites vagues fines de Soi. Dessin délicat  qui échappe. Le merle  se rit le vent s'en moque. Les mots transforment la tristesse en vie. Pétales d'acacia sur la peau. L'oiseau s'envole.     ( Rodin)   BON DIMANCHE!
Posté par kapal à 11:30 - Commentaires [18] - Permalien [#]
10 mai 2018

Réminiscence

  J'écoute, yeux clos, les bruissements du vent-souffle, dans les feuillages. Brève suspension du souffle. Puis, à nouveau, le jeu reprend, parvient à mes oreilles, je lève la tête du livre. J'écoute.     ( réminiscence de Sardaigne, BOSA en mai 2017)   et puis, spécialement pour Chinou, cette photo des anciennes tanneries de BOSA      
Posté par kapal à 12:07 - Commentaires [24] - Permalien [#]
06 mai 2018

Lire et partager

  Lire " Camille et Paul" de Dominique Bona en livre de poche ( pratique pendant les attentes de train....hihi!) et avoir envie de vous livrer ces phrases; " il ( Claudel) parlera de poussée de l'âme et d'impulsion du désir, l'oeuvre d'art étant pour lui le résultat de la collaboration de l'imagination avec le désir" " quant au travail des mots qui permet de mettre au  jour cette réalité venue de l'obscur, c'est tout l'art qu'il a choisi. Modeler, pétrir, lisser, polir les mots, les extraire du langage brut comme d'une... [Lire la suite]
Posté par kapal à 14:42 - Commentaires [23] - Permalien [#]

02 mai 2018

parfois les mots ne viennent pas....

.... alors, comme ça, pour jouer ensemble, on peut essayer de projeter nos mots simples sur ces ombres je me lance et dis; enthousiasme et vous,  dans ces ombres, vous diriez?       et voici, en vous remerciant d'avoir participé au jeu  la sculpture en question qui s'amusait sur le mur  
Posté par kapal à 09:37 - Commentaires [30] - Permalien [#]
28 avril 2018

Salutation au soleil

inviter le soleil avec ce jeu de matières, la faïence rouge,  les pigments et émaux entrelacés après plusieurs cuissons, savourer la magie....on souhaite obtenir un effet mais on n'est jamais sûr de ce qui va sortir, c'est ça l'humilité avec la céramique, on remercie le four et la matière pour les surprises, on a appris à apprécier plutôt que râler quand ce n'est pas exactement "comme on voulait au départ", on prend le temps de découvrir, d'expérimenter, un peu comme la vie; elle n'est jamais complètement comme on la "pense",... [Lire la suite]
Posté par kapal à 10:39 - Commentaires [22] - Permalien [#]
26 avril 2018

Consensuel

  Beaucoup plus consensuel......c'est la fête de l'oiseau en ce moment, en Baie de Somme, de très belles expos photos sont prévues    
Posté par kapal à 10:47 - Commentaires [16] - Permalien [#]
24 avril 2018

Penser

Selon elle, penser pouvait empêcher de faire le mal, car juger du bien et du mal relève de la pensée.... ne pas penser peut nuire au jugement et à la capacité de dire, comme tout un chacun, "ceci est bien ou ceci est mal.".... ce qui exige l'habitude de vivre explicitement avec soi-même, c'est-à-dire d'être engagé dans ce dialogue silencieux de moi à moi-même que, depuis Socrate et Platon, nous appelons la pensée..... ( extraits de Hannah Arendt, biographie) Avril, son temps merveilleux, ses grèves à répétition qui exigent de... [Lire la suite]
Posté par kapal à 11:58 - Commentaires [18] - Permalien [#]