27 mars 2018

le bâton de pélerin

  De bon matin, saisir son bâton de pélerin, ses baskets, et ......non pas se lancer sur un chemin caillouteux mais, ce qui revient au même réflexion faite, se lancer dans le RER pour se rendre à la Sainte Chapelle et à la Conciergerie.....un trajet en RER est souvent plus pénible qu'un chemin de haute montagne...grr! Chance! car il fait soleil et plaisir de se mêler aux touristes heureux d'être à Paris Se saisir des rayons de soleil et se hisser vers les sommets des vitraux, contempler très longtemps. Replonger dans les... [Lire la suite]
Posté par kapal à 11:14 - Commentaires [29] - Permalien [#]

25 mars 2018

Même le ciel est plus neuf

  Oui, comme dit Françoise, il est dans l'air, dans le ciel, sur le sol, des traces infimes qui nous montrent que le renouveau est là. Le ciel a des nuances de couleurs ce matin que je contemple en buvant le thé. J'ai retrouvé un cahier "d'écriture" et je lis ce que j'y ai pris comme notes; 2012 l'année du décès de mon père, 2016 le changement d'orientation professionnelle et surtout de vie. J'essaye de ne plus me précipiter pour broyer ces cahiers, je préfère relire avec ce recul intéressant et choisir de garder des pages ou... [Lire la suite]
Posté par kapal à 11:43 - Commentaires [24] - Permalien [#]
19 mars 2018

Message au printemps

  Les duvets neigeux lovés au creux des branches du marronnier s'envolent sous le vent d'Est. Rejoignent le sol glacé. S'écrasent mollement. Tandis que les bourgeons dodus de sève, qui déjà avaient éclos, tremblent en silence. Incrédules. Dis, printemps, quand reviendras-tu? dis, printemps, au moins le sais-tu? Panser nos âmes fatiguées de ce trop long hiver Peindre le fil des jours aux couleurs vertes jaunes rouges du renouveau    
Posté par kapal à 12:19 - Commentaires [21] - Permalien [#]
15 mars 2018

La fêlure

  A force de tensions, de comment faire, de comment être, le point de rupture a eu lieu. La corde vocale ne répond plus. La voix se meurt dans un souffle qui contraint au silence. Juste au moment où la femme  pensait ;  se réparer, se panser. La fissure pourtant, point de non retour. Aphone totalement depuis 5 jours après avoir eu gorge serrée jusqu'à l'étouffement et une toux qui n'en finissait pas d'obstruer la gorge.  Comment écouter les mots du corps ? Alors le retour à l'écriture comme une évidence. ... [Lire la suite]
Posté par kapal à 11:54 - Commentaires [27] - Permalien [#]
13 mars 2018

Le thème du rêve

  Mon thème pour aujourd'hui sera le rêve, je le partage avec vous,  " Je suis avec un vieux sage dans la nature. Je regarde les jeunes pousses de légumes dans le champ et l'eau qui les arrose. Une horde de chevaux arrive sur la gauche. Je m'écarte. Ils s'arrêtent, se calment et s'éloignent. Je suis tendrement dans les bras du vieux sage"   ( Magritte)
Posté par kapal à 13:48 - Commentaires [11] - Permalien [#]
04 mars 2018

Les différents outils

ressortis de ma boite à outils, enfouie pendant la durée de mes rangements et travaux divers cet hiver, c'est fou ce qu'on a vite fait d'oublier ce qui  est nécessaire, bon et juste pour soi! ma petite liste non exhaustive ;  Faire paisiblement une posture de yoga chaque fois que cela se fait sentir, pas forcément une heure, ça ne me convient pas toujours, ce peut être au réveil une posture d'étirement, l'après midi quand quelque chose m'a énervée ou "fait sortir" de moi, une posture plus dynamique comme une torsion. ... [Lire la suite]
Posté par kapal à 14:38 - Commentaires [32] - Permalien [#]

28 février 2018

Il est temps

  Il est temps de retrouver le chemin de l'écriture, du dessin, de la photo, du collage, de malaxer la terre, de tous ces plaisirs simples, sauvages et nourrissants, vous vous souvenez dans "femmes qui courent avec les loups";  " enfilons le manteau authentique de l'instinct et de la connaissance. Infiltrons les terres psychiques qui nous ont un jour appartenu. Otons nos pansements. Le remède est prêt" Ce livre s'est toujours présenté aux moments cruciaux c'est curieux, quand j'oublie qui je suis ou que je m'en éloigne. ... [Lire la suite]
Posté par kapal à 13:56 - Commentaires [27] - Permalien [#]
22 février 2018

Le chemin se redessine un peu tous les jours

  Merci à vous d'être passés  ici pendant ce mois,  silencieusement passé, par moi..... Les petites piqûres de rappel administrées par la douce Célestine, comme une invitation à sortir de mon trou. Je suis là. Disons que l'agitation professionnelle m'a éloignée de l'introspection qui m'est chère,  de la création qui m'est encore plus chère. Mais l'une ( cette agitation) ne doit pas me faire oublier ni trahir l'autre, je tâtonne encore sur le chemin, nous tâtonnons tous n'est ce pas! entre notre idéal et les... [Lire la suite]
Posté par kapal à 15:40 - Commentaires [32] - Permalien [#]
23 janvier 2018

Seul est

Seul est le moment, à vivre sans retenue. Seul moment suspendu, le présent. De ce qui s'écrit, ce soir, ou se lit. Seul le moment présent est à peine écrit ou vécu. Dés qu'il s'est posé, il n'est, plus.     ( Picasso, 1929  crayon graphite, " l'acrobate")
Posté par kapal à 19:24 - Commentaires [21] - Permalien [#]
20 janvier 2018

oh! eau!

Je viens de l'Ouest, amenée par le vent, en minuscules gouttes d'eau de mer je me pose avec délicatesse sur  plantes et  visages j'inonde la terre, cela servira l' été venu,  je suis la pluie qui se mêle aux fumées des cheminées, qui incite à rentrer autour du thé. Bon week end    
Posté par kapal à 11:42 - Commentaires [23] - Permalien [#]