28 février 2018

Il est temps

  Il est temps de retrouver le chemin de l'écriture, du dessin, de la photo, du collage, de malaxer la terre, de tous ces plaisirs simples, sauvages et nourrissants, vous vous souvenez dans "femmes qui courent avec les loups";  " enfilons le manteau authentique de l'instinct et de la connaissance. Infiltrons les terres psychiques qui nous ont un jour appartenu. Otons nos pansements. Le remède est prêt" Ce livre s'est toujours présenté aux moments cruciaux c'est curieux, quand j'oublie qui je suis ou que je m'en éloigne. ... [Lire la suite]
Posté par kapal à 13:56 - Commentaires [27] - Permalien [#]

22 février 2018

Le chemin se redessine un peu tous les jours

  Merci à vous d'être passés  ici pendant ce mois,  silencieusement passé, par moi..... Les petites piqûres de rappel administrées par la douce Célestine, comme une invitation à sortir de mon trou. Je suis là. Disons que l'agitation professionnelle m'a éloignée de l'introspection qui m'est chère,  de la création qui m'est encore plus chère. Mais l'une ( cette agitation) ne doit pas me faire oublier ni trahir l'autre, je tâtonne encore sur le chemin, nous tâtonnons tous n'est ce pas! entre notre idéal et les... [Lire la suite]
Posté par kapal à 15:40 - Commentaires [32] - Permalien [#]
23 janvier 2018

Seul est

Seul est le moment, à vivre sans retenue. Seul moment suspendu, le présent. De ce qui s'écrit, ce soir, ou se lit. Seul le moment présent est à peine écrit ou vécu. Dés qu'il s'est posé, il n'est, plus.     ( Picasso, 1929  crayon graphite, " l'acrobate")
Posté par kapal à 19:24 - Commentaires [21] - Permalien [#]
20 janvier 2018

oh! eau!

Je viens de l'Ouest, amenée par le vent, en minuscules gouttes d'eau de mer je me pose avec délicatesse sur  plantes et  visages j'inonde la terre, cela servira l' été venu,  je suis la pluie qui se mêle aux fumées des cheminées, qui incite à rentrer autour du thé. Bon week end    
Posté par kapal à 11:42 - Commentaires [23] - Permalien [#]
04 janvier 2018

à l'intérieur

  Il pleut. Je lis " Berthe Morisot, le secret de la femme en noir" de Dominique BONA .....à côté du poêle bien chaud, tout près de la jacinthe odorante, je me penche pour humer de temps en temps, le thé earl grey fume. Je lis, 1885, la peinture de Berthe Morisot a évolué, de plus en plus allégée, jusqu'à la suggestion, l'esquisse  page 315 ; " fixer quelque chose de ce qui passe" " elle est, avec Monnet, l'un des premiers peintres à rechercher l'inachèvement" " on ne possède pas sa vie. Elle s'enfuie, à peine... [Lire la suite]
Posté par kapal à 17:53 - Commentaires [32] - Permalien [#]
01 janvier 2018

2018 . Lumière et transparence

  Je vous remercie de vos partages fin Décembre et vous envoie des voeux de nouveaux partages en 2018, portez vous bien!   ( moulin de Maintenay)    
Posté par kapal à 19:03 - Commentaires [21] - Permalien [#]

28 décembre 2017

Finir l'année 2017 , contemplation.

    ( dans le jardin de la Chartreuse de Neuville 2017)   bonne fin d'année à chacun, à tout bientôt.....
Posté par kapal à 00:05 - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 décembre 2017

2017....impressions et traces

  la Sardaigne au coeur,  et l'expo au Crotoy en avril    
Posté par kapal à 12:47 - Commentaires [11] - Permalien [#]
26 décembre 2017

Le chant du monde est là

C'est le titre du dernier livre de René Lenoir ( le père de Frédéric) chez Albin Michel je le nomme "poème à la vie" , il résume sa quête du sens, ses interrogations, sa communion avec la nature et les hommes J'avais rencontré son expérience il y a fort longtemps.....on est en 1976, je suis à Lille, j'ai fait psycho et je commence les études d'assistante sociale à la Catho comme on nomme ce quartier des facultés catholiques à l'époque, et je lis son premier livre "les exclus" on est fin  2017, il y a fort longtemps que je ne... [Lire la suite]
Posté par kapal à 12:57 - Commentaires [11] - Permalien [#]
24 décembre 2017

Que Noël soit....

    Le sapin serait olivier, il y aurait des fleurs de la lumière, du champagne ou pas, de l'amour que vous soyez nombreux ou seul car l'amour est , le gayatri mantra pourquoi pas, des chants grégoriens, et ce serait bien beau Noël à tous toutes, soyez heureux tels que vous êtes, dans votre singularité     ( Chiesa di San Francesco ALGHERO Sardaigne)
Posté par kapal à 16:07 - Commentaires [13] - Permalien [#]