18 septembre 2016

Petite madeleine du dimanche

  Il me semble que je vous dois un coucher de soleil cette année, un tout beau pour fêter nos retrouvailles, beau dimanche à tous toutes  
Posté par kapal à 11:02 - Commentaires [14] - Permalien [#]

17 septembre 2016

la bête griffue

Ca commence pourtant sereinement, tranquillement même, installée  sur les blogs après la soupe, Amélie Nothomb (le dernier) juste sur le lit pour "après blogs" on ne fait de mal à personne m'enfin! on a juste vu vite fait qu'il y a eu une fausse alerte à Paris, que les politiques blablatent à qui mieuxmieux, (voir actualités diverses et pouilleuses), on a vite zappé et repris les blogs c'est plus marrant et puis, là sur le bras gauche une petite cloque insignifiante, pas tant que ça!!! ça se met à gratter tout le monde sur le... [Lire la suite]
Posté par kapal à 22:18 - Commentaires [12] - Permalien [#]
17 septembre 2016

La posture du gratouilleur-cueilleur

Un jour j'ai posé la question à un gars solidement ancré au sable, qui gratouillait frénétiquement muni d'un petit outil style râteau miniature ;  " c'est quoi? " la question de la citadine un peu pénible qui vient fouiner au dessus de son seau à lui qui ne demande rien, surtout pas qu'on le dérange, la tâche est ardue sous le soleil et pour le dos je suppose. "....." a été la réponse pour commencer, en guise d'amuse bouche, interloquée par cette non-réponse que font fréquemment les "grands" n'est ce pas si vous vous souvenez... [Lire la suite]
Posté par kapal à 16:04 - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 septembre 2016

Matin, attente, retour de chasse

 
Posté par kapal à 22:40 - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 septembre 2016

Une activité philosophique

  La pêche à la crevette, l'instant présent      
Posté par kapal à 10:33 - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 septembre 2016

Convoquer

Convoquer la beauté ce soir, pour virer les images détestables qui reviennent ventre à terre dés que la ville envahit tout; les manifs, la violence, les mots stupides,  la politique, les affiches et j'en passe ce soir, je suis à deux doigts déjà de faire mon sac en un tour de main, prendre le dernier train et filer.... il serait temps que je fasse un vrai choix au lieu de me faire subir ces retours là en ville,  oser vivre là bas et arrêter de me plaindre dés que je reviens ici, je sens trop que je répète le même scénario... [Lire la suite]
Posté par kapal à 20:07 - Commentaires [19] - Permalien [#]

15 septembre 2016

Perles d'eau

  Vers minuit, de petits bruits doux sont arrivés à mon oreille elle était donc là, menue, puis déterminée, puis franchement présente, elle amène un peu de tempérance en ville où, hier déjà, je saturais limite asphyxie, trop de bruits, de poussière, de gens, de problèmes de RER, d'affiches, d'annonces, stop!! la pluie a tout arrêté, lissant le bitume, dégageant les odeurs de terre, le ciel et la mer se sont unis pour envoyer l'eau  
Posté par kapal à 10:25 - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 septembre 2016

Les subtilités du chemin

  Virginia Woolf sur Rudyard Kipling ; " rien ne peut exister à moins d'être décrit comme il faut...être constamment sur la brèche pour exprimer les choses avant qu'elles ne disparaissent" je pense que les images sont comme des mots, alors je les laisse parler bonne journée  
Posté par kapal à 09:47 - Commentaires [14] - Permalien [#]
13 septembre 2016

Ce que j'aime

   
Posté par kapal à 19:22 - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 septembre 2016

Pensées de terre et d'eau

Sentir les imperceptibles modifications du temps aux frémissements venus du large se glissant par la fenêtre, être calée sur les marées toute la journée, écouter la cloche de l'église qui sonne les heures, les cérémonies de la mer, les enterrements, les mariages, être prise pour un guide-nature oiseaux dans la hutte.... regarder passionnement le chevalier-gambette chercher sa nourriture, vérifier à la longue-vue puis dans le livre (guide Delachaux...très bon) que ce canard roux qui roupille est bien un tadorne casarca et que ce... [Lire la suite]
Posté par kapal à 14:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]