16 août 2015

Aout, le 16

bonjour à toutes M'ébrouer hier après midi au milieu de la baie en m'amusant à suivre la descente du flot et en me disant "je me rapproche de la mer", enfant vous vous souvenez ! on s'en allait "rejoindre la mer" quand on la voyait descendre j'ai gardé toute mon âme d'enfant en tous cas et c'est bien  minuscule dans cette immensité,à force d'avancer aimantée par l'eau, j'ai fini par croiser un phoque, au repos sur l'autre côté du bras de mer, je me suis assise sur le sable face à lui, la mer entre nous, et l'on s'est regardés ... [Lire la suite]
Posté par kapal à 14:47 - Commentaires [12] - Permalien [#]

10 août 2015

Aout, éloge de la simplicité

Quitter Lucian Freud et commencer " en analyse avec Freud" pour retrouver le grand-père, Aout, l'opulence de la nature, travailler "l'histoire de la céramique" et repenser avec tendresse à l'église du Crotoy, vue des toits, vais-je y retourner mercredi pour passer la fin de semaine? la réponse est "oui"! j'aime tellement être là-bas, je me sens tellement apaisée!, après je vais être un peu bloquée là pour 2 petites (j'espère!!) intervention aux yeux bon début de semaine à toutes  
Posté par kapal à 12:37 - Commentaires [8] - Permalien [#]
08 août 2015

Aout suite

Une nouvelle piste cyclable empruntée avec plaisir et une crevaison qui a entrainé 2 belles heures de marche (ne pas partir sans matériel pour réparer je sais....), l'éclat de la fleur d'onagre,  lilas de mer et salicorne,  les boeufs Highlands pattes au frais, la grande aigrette attendant le poisson, la profusion des mûres, et le ciel de fin de journée, protecteur, accompagnant mes pensées beau samedi à vous    
Posté par kapal à 09:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]
02 août 2015

Aout

      éprouvé une folle gratitude et beaucoup d'amour pour la vie aujourd'hui, sans doute parce que j'en ressens aussi la fragilité et l'impermanence en ce moment en arrivant dans la forêt un spectacle vivant se préparait " "Inbox" (Clément Malin et Caio Sorana); j'ai apprécié le contraste entre la scène et le repos des spectateurs! savourons l'été!
Posté par kapal à 18:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]
31 juillet 2015

Paris , doucement

 ...... le moment d'aller  au musée, se nourrir du travail des autres, renouer avec l'histoire, nos racines Bourdelle, ce somptueux endroit et son doux jardin entretenu par un jardinier tellement concentré que je l'ai nommé "le jardinier philosophe"      
Posté par kapal à 19:44 - Commentaires [8] - Permalien [#]
31 juillet 2015

Changement

C'est choses faite! le tour a réintégré la lumière, je suis mieux là  pour travailler et réfléchir qu'à la cave c'est un peu le fouillis et tout n'est pas encore bien élaboré question rangement (mon point faible!) mais je suis sur la bonne route     je vous salue bien, je file au musée Bourdelle  
Posté par kapal à 13:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 juillet 2015

savoir faire et excellence

à Sèvres, je vous recommande; la visite guidée des ateliers que j'aurais aimée plus longue!, de vous perdre dans les diverses collections et de revenir dans le parc de St Cloud environnant car il est impossible de tout faire bien sûr, en une seule fois, un aperçu modeste, la suite lors de mon prochain voyage (le bleu sublime est nommé "bleu céleste")  
Posté par kapal à 18:50 - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 juillet 2015

lumière de fin de journée

sur les feuilles d'olivier, la perfection de la forme d'une olive et le blanc du grès pour ce vase 15 cms en séchage doux samedi soir 
Posté par kapal à 21:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juillet 2015

bienvenue à la maison Lucian!

vous vous souvenez de lui? je l'avais sculpté puis modelé avec passion 30 cms de haut et 20 kgs de terre, il est à croquer entre la bouteille d'eau et le beurre il est cuit (si j'ose dire!) et je l'ai ramené dans mon grand sac à dos, bien camouflé pour ne pas que la tête dépasse....hum! je viens de terminer les démarches d'inscription pour la rentrée (et oui! j'ai resigné pour  4 mois!) et je suis revenue avec Lucian Freud ventre à terre à vélo saviez vous qu'il a reconnu au moins 14 enfants ? l'excellent livre de Geordie... [Lire la suite]
Posté par kapal à 17:08 - Commentaires [10] - Permalien [#]
19 juillet 2015

fragment

Dans le récit, Jean Chardin rencontre Mirza Chefy, un soufi, qui lui laisse en héritage cette phrase; " un sage vous aide à accéder à la conscience de votre dignité et à devenir ce que vous êtes sans le savoir" vases-fleurs, modelés dans la masse, 24 et 28cms de hauteur, grès.....j'ai tellement de pièces à cuire puis à émailler  que je ne sais par quoi commencer et puis une mélancolie depuis le retour de Baie.... bon dimanche à vous  
Posté par kapal à 17:10 - Commentaires [8] - Permalien [#]