Merci à vous d'être passés  ici pendant ce mois,  silencieusement passé, par moi.....

Les petites piqûres de rappel administrées par la douce Célestine, comme une invitation à sortir de mon trou.

Je suis là.

Disons que l'agitation professionnelle m'a éloignée de l'introspection qui m'est chère,  de la création qui m'est encore plus chère. Mais l'une ( cette agitation) ne doit pas me faire oublier ni trahir l'autre, je tâtonne encore sur le chemin, nous tâtonnons tous n'est ce pas!

entre notre idéal et les aménagements qu'on est amenée à  faire. Le "matériel" m'a rattrapée et plus ou moins contrainte à repartir dans ce que je nomme "l'agitation professionnelle". Ce qui est nouveau, c'est que depuis une semaine, j'arrive à envisager la chose autrement; au lieu de me dire que je suis pieds et poings liés dans un choix, je le vis comme une option qui a sens dans l'immédiat, n'en aura peut-être plus dans 3mois et sera remplacé par un autre ou des autres choix à chaque fois que cela sera nécessaire...

Ce qui me donne de l'air....je me dis que j'écris de façon confuse quelque chose qui m'est important , tout en ne mettant pas vraiment tous les mots, mais bon! c'est ma manière! excusez moi

 Sans transition, encore que!, J'en profite pour dire que je viens de refermer, lu avec difficulté je le reconnais, avec l'aide du vocabulaire de psychanalyse souvent....  "Virginia Woolf, l'écriture refuge contre la folie".....j'ai failli écrire barrage au lieu de refuge!

Et vous? comment va votre vie?

 

P1170783