j'y suis bien

17 octobre 2019

trans-former la matière

me voilà de retour avec du "plus léger" que le billet précédent....

la porcelaine a ceci d'aérien et de léger qui donne envie de la façonner de plus en plus fine pour qu'elle s'approche de l'oiseau ou de la plume,

et "en même temps" ( hum hum! n'y voyez aucune malice) la technique est là pour dire à l'imaginaire "doucement! pas d'emballement, ne pas oublier les tensions dans la terre si elle est trop fine, ou les tensions au cours des deux cuissons ou le fait que la matière réduit énormement à la cuisson!"

mais on veut toujours essayer et faire fi des recommandations sages

l'humain est ainsi, fou fou par moments

et parfois ça fonctionne, alors je vous donne à voir les pièces pour lesquelles la finesse a été possible ,

très belle journée

 

20191017_114246[1]

20191017_114137[1]

20191017_114111[1]

20191017_114103[1]

20191015_143702[1]

( broches gingko)

Posté par kapal à 12:25 - Commentaires [10] - Permalien [#]


13 octobre 2019

juste nommer ce qui est

 

Effectivement, toute la semaine, comme chacun de nous, je côtoie "les autres" sous toutes leurs formes et tous comportements.

Dans une région parisienne ( car je ne vis pas toute l'année en Baie de Somme) que je trouve "saturée" . J' y ai  de temps en temps, une activité professionnelle indépendante qui nécessite de nombreux et lointains déplacements en transports en commun de tous poils si j'ose dire

Cela me met en contact avec une foule d'émotions et de réactions que je ne vais pas vous citer sous peine de vous ennuyer et vous faire bailler ou encore vous heurter ;

ce que j'applique souvent c'est le "contrôle" c'est à dire que je respire, je me concentre sur le bout du voyage, que ça ne va pas durer etc... mais la dominante est le contrôle donc je suis à peine en contact avec ce qui affleure en émotions.

Hier, partie très tôt alors qu'il faisait encore nuit, je me suis laissée surprendre brutalement par une montée d'émotions liées surtout à la peur de l'autre (les hommes puisqu'il n'y avait majoritairement que des hommes), quasiment une terreur de ces hommes en groupe dans les transports ;

impossible à contrôler avec la respiration ou autre, cette terreur.

En général ce qui arrive c'est la colère ou l'énervement mais là, montait sourdement une peur rampante qui me tétanisait, m'empêchait de respirer. La peur de l'homme en groupe et de l'homme tout court.

Et c'est pour cela que j'ai nommer ce billet ainsi " juste nommer ce qui est"

car ce qui m'est venu comme une bouée lancée du ciel c'est écrire, j'ai donc sorti mon petit carnet réceptacle et j'ai tout noté en vrac sans réfléchir, comme un flot qui ne censurait rien en tous cas pour moi 

" ne pas cacher mes peurs à moi-même, les sentir intérieurement c'est déjà ne pas les nier, reconnaitre permet de libérer de la place pour par exemple écrire ou lire"

et c'est juste qu'après avoir écrit, j'ai pu sortir mon livre , m'y plonger et ne plus regarder autour de moi, repenser à un saladier en porcelaine que je façonne pour une élève du yoga. Bref, me recentrer. En sachant pertinemment, que le magma reviendra sous cette forme ou une autre, à un autre moment.Et qu'il y aura à refaire ce travail de fileuse jusqu'à apaisement.

ce matin, le vent et le soleil doucement me chuchotaient que tout est un éternel cycle et que je peux compter sur eux pour ancrer ma présence au monde.

 

mistra 6

 

( Mistra, Péloponnèse.....pour Célestine)

 

Posté par kapal à 13:04 - Commentaires [16] - Permalien [#]

06 octobre 2019

prendre soin

en ce moment, ce qui s'impose à moi c'est bien cela; prendre soin de moi, me considérer,

quand je suis blessée, touchée, affectée par des mots, des actes, des évènements, chercher ce qui va faire du bien du baume tout de suite afin de ne pas rester avec les miasmes des autres

ainsi, écrire ce qui s'est passé, noter ce que ça m'a fait, faire des liens avec des trucs plus enfouis qui montrent le bout de leur nez dégouttant plus ou moins, et ensuite aller vers le livre ou l'action ou le projet qui va me nourrir et m'aider à ne pas subir le marigot

pour les livres, c'est toujours "la sorcière" de Michelet que je lis doucement,

écrire tout ce qui vient à moi, c'est avoir dans la poche ce qu'il faut pour noter vite fait, même en stoppant tout sur le trottoir si c'est pregant,

et puis il y a ce retour vers la porcelaine, "après coup" c'est à dire qu'une fois tout  noté, digéré en quelque sorte, je retourne à la terre avec une idée nouvelle pour l'intérieur des bols; dernièrement, après avoir noté, fait une posture de yoga très douce et mis les mantras chantés par Lav Sharma ( DVD trouvé à Tapovan paris, lieu authentique), le motif de l'intériorité-méditation sous forme d'un visage yeux clos est arrivé

j'ai aimé qu'il vienne à moi tranquillement, s'est imposée également cette idée de façonner les bols en duo, d'y joindre une très courte poésie en lien avec le motif

et subsistent ces mots importants pour moi; prendre soin de moi me rend à ma place, vivre ma singularité et laisser les autres à l'extérieur de moi, ils sont là mais n'ont rien à m'imposer

après seulement, ancrée, je peux avoir un vrai contact avec les autres, ou essayer...

bon! c'était quelques réflexions du dimanche

et ce matin, je notais, voici venu le temps de s'enfouir comme une graine dans de douces chaudes et moelleuses écharpes, y plonger le nez, humer le parfum ou les fibres séchées au grand vent, et ainsi profiter du vent, de sa force, de son énergie

bonne semaine

P1180624

 

( devant la Baie de Somme, côté St Valery décembre 2016)

Posté par kapal à 13:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]

22 septembre 2019

LA JUBILATION DU PARTAGE

Il pleut. J'avais prévu une longue virée à bicyclette histoire d'évacuer les tensions et surtout pour le plaisir de pédaler.

Changement de programme.

Je lis, Un nouveau Christie Vanbremeersch " aujourd'hui je choisis la joie" et je jubile.

Je jubile car son écriture me fait du bien, je jubile car elle "donne envie" c'est comme une bonne copine qui pousse dans le dos dans les montées pour vous dire " allez zou on y va"

Et la jubilation ça se partage.

Alors voilà je monte à l'atelier " préparer Noël", ben oui, faut du temps pour façonner, lisser, fignoler, sécher, donner le temps au séchage de la terre, cuire, émailler, re-cuire, prendre compte des commandes

en bref pour créer de nouveaux bols-couples.

Voilà pourquoi j'y vais

bon dimanche et vous, ça jubile en partage?

 

P1170774

 

Posté par kapal à 16:26 - Commentaires [14] - Permalien [#]

17 septembre 2019

dans les nuages

 

Peut-être, pour donner forme à  la matière, 

"vivre un peu entre chien et loup, faire l'école buissonnière" ( la sorcière Michelet)

et imaginer les nuages sur cette céramique-grès émaillée

bonne journée

20190917_095044[1]

Posté par kapal à 11:03 - Commentaires [13] - Permalien [#]


12 septembre 2019

porcelaine amieaimée

 

2 couples de bols style "laotien" en porcelaine, cuite 2 fois, émaillée finement en vert pomme ( le vert est plus pétillant que sur la photo, ),  motifs gravés touche par touche, longuement, motifs différents pour chaque couple ( 4,5 hteur, 11,5/12 diamètre)

Ces bols , je les utilise pour le riz ou les légumes, certains me les commandent pour contenir une petite bougie, l'aspect translucide de la porcelaine s'y prête bien,

Je les porte vers vous.

 

20190912_144640[1]

20190912_144648[1]

20190912_144756[1]

20190912_144804[1]

Posté par kapal à 16:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]

11 septembre 2019

fouiller dans un vieux carnet

En allant reprendre contact avec un blog que je ne retrouvais plus et qui me manquait, j'ai reçu tout à l'heure, une gifle;

moi non plus je n'écris plus ou presque plus, même ici j'écris peu ou pas, comme si ça ne vient plus...alors que ça me faisait plaisir avant;

dans le même temps, d'un tas de bazar à ranger, est tombé un petit carnet de 2016 , sur lequel justement, j'écrivais spontanément ce qui venait à moi,

et j'ai lu et aimé plein de petites choses ou faits écrits là, posés là, sagement ou pas.

ainsi en octobre 2016, où j'écris; " quand intérieurement, ça vacille, penser à faire une posture de yoga, et d'autre part le grain de folie , le tout-possible, n'est justement possible que dans la création, je peux oser et essayer sans me mettre en danger, mes excès peuvent trouver place dans mes créations, pas trop dans la vie tout court qui nécessite des ajustements et de la tempérance pour ne pas me griller ou me mettre en danger"

bon! c'était pendant que je préparais une expo céramiques et photos dans laquelle j'avais mis énormément d'énergie...

et puis j'ai aussi trouvé " les idées-pensées sont parfois tellement envahissantes! besoin d'imaginer un grand baquet plein d'eau, les idées-pensées se déverseraient dans ce baquet pour y être recyclées"

ma foi! bonne idée!

voilà ce que c'est de fouiner dans de vieux carnets

je vais allumer le petit photophore en verre de Chartres pour éclairer ma propre lanterne,bonne nuit 

20190910_174750[1]

( Notre Dame ce mardi 10/09/2019)

 

 

 

Posté par kapal à 22:38 - Commentaires [10] - Permalien [#]

10 septembre 2019

quelques traces

j'aime garder de belles images intérieurement quand je reviens temporairement à la vie citadine,

de belles traces de couleurs, de sensations qui nourrissent lorsque se pose la question " que suis-je revenue faire en ville hormis mettre de l'ordre dans le courrier et les factures, prévoir des dates pour mon autre activité professionnelle, chercher des bols qui ont cuit cet été et regarder si la couleur obtenue et délivrée par le four me convient"

la réponse est dans la question certes, 

il est bien question d'aller d'un lieu à l'autre, d'une ambiance à une autre,

en n'oubliant aucun des aspects puisqu'ils me sont nécessaires autant,

mais quand même, le son de la mer, sa force et sa vitalité, son infinie présence sont mon socle

bonne journée

20190716_140854[1]

20190716_144731[1]

20190716_145304[1]

 

Posté par kapal à 11:12 - Commentaires [10] - Permalien [#]

31 août 2019

une bonne lecture

durant cet été, je me suis régalée de "Notre Dame de Paris" que j'ai pris le temps de re déguster doucement, avec un plaisir incroyable et " écrire" de Marguerite DURAS que j'ai relu également, 

puis j'ai découvert ( car je l'ai acquis en 2015 comme quoi les choses ont parfois besoin de mûrir) le très bon livre de Christie VANBREMEERSCH ( qui a un un blog passionnant "maviesansmoi") ; 35 repères pour mieux travailler de chez soi

ce livre est vraiment bien structuré, vivant, plein d'imagination et c'est un bon accompagnant au quotidien

et vous? l'été a amené ses bons livres?

20190830_151405[1]

( marche, bain de mer et lectures le soir , plage infinie de Quend 80)

 

 

 

Posté par kapal à 00:09 - Commentaires [14] - Permalien [#]

21 août 2019

un été bien rempli

J'avais déserté à nouveau , certes, et vous remercie pour vos passages ici durant l'été qui, je l'espère a été joyeux pour vous tous.

De mon côté, en Baie de Somme, l'été a été bien occupé à mettre sur pieds si j'ose dire, le projet professionnel élaboré depuis des mois, à savoir un lieu au bord de la Baie, destiné à accueillir, en location saisonnière, les personnes qui aiment le vent, la nature les oiseaux et les longues promenades à pied ou à vélo......il a été voulu pour 2 personnes sur 32 m2 , dans une résidence qui a vu historiquement le début des bains de mer, en matériaux écologiques pour la santé de tous, et en privilégiant les meubles français, au niveau de la déco j'ai préféré ce qui est fait par les créatrices-amies et moi-même pour les photos et certaines céramiques, de bons livres et de la musique sont là pour cocooner après une bonne promenade et pour les inconditionnels de la TV, elle est présente aussi! ben oui il en faut pour tous les goûts

Je ne pensais pas que cela demandait autant de temps, de réflexion, d'élaboration, mais ça s'appelle le "principe de réalité" je suppose....confronter ses rêves et le réel.

Au bout de tout cela, nous sommes contents de vous le présenter en dévoilant quelques photos qui donnent déjà un aperçu. Certes, me direz vous, l'été touche à sa fin pour certains, mais prendre l'air, c'est en toutes saisons! et finalement il est prêt un peu comme les récoltes de fin Aout ou le bon vin tiens! si vous venez, c'est avec plaisir que vous serez accueilli(e)s....ah j'oubliais l'essentiel, c'est au Crotoy en Baie de Somme

20190819_134213[1]

 

( vue d'une des fenêtres à l'ouest, on descend direct de l'appartement, il n'y a pas de route à traverser)20190819_133353[1]( le coin salon-lecture)

20190819_133417[1]

 

( dans le salon, mes photos de la Baie)20190819_133717[1]

 

( l'espace cuisine)

20190819_134138[1]

 

( le coin des repas près de la fenêtre ouest)20190819_134742[1]

 

( l'entrée et les infos sur la région)20190819_134829[1]( le bureau dans la chambre)

20190819_135036[1]

 

( la chambre)20190819_134946[1]

 

( partie penderie dans la chambre)

20190819_135512[1]

 

( salle d'eau, lavabo)20190819_140141[1]

 

( salle d'eau, douche)20190819_135135[1]( salle d'eau, rangements)

20190819_135141[1]

 

( salle d'eau, toilettes)20190819_135527[1]

 

( salle d'eau, porte serviettes chauffage)20190819_135237[1]( salle d'eau, machine à laver)

 

 

 

 

Posté par kapal à 13:32 - Commentaires [14] - Permalien [#]