j'y suis bien

22 septembre 2017

Mycènes

 

P1200815

P1200821

 

( fortification cyclopéenne, blocs de pierres assemblés sans mortier)

P1200823

 

( la porte des lions)

P1200833

 

(les olives sous le soleil , mémoire verte sur le site)

Posté par kapal à 09:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 septembre 2017

Le vertige

 

 Vertigineux, l'isthme de Corinthe

 

P1200810

P1200805

Posté par kapal à 21:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 septembre 2017

Delphes 2

 

 

P1210025

 

le théatre

 

 

 

"Le trésor des Athéniens", en marbre blanc de Paros, dédié par les Athéniens à Apollon, il commémore la victoire de Marathon des Grecs sur les Perses

( à gauche)

 

P1210039

 

 

 

 

 

Posté par kapal à 19:49 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Delphes 1

 

Le temple d'Apollon au matin, l'émotion devant le Mont Parnasse

 

P1210028

Posté par kapal à 16:07 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Devinette

 

ça s'est passé ici

il y faisait 35 hier,

et hier soir 13 à Paris en sortant de l'avion

(le temps de vider la valise et je reviens vers vous, j'espère que tout le monde va bien! merci pour vos mots doux!!)

 

P1210297

Posté par kapal à 10:03 - Commentaires [6] - Permalien [#]


07 septembre 2017

euh.....trois p'tits tours et puis s'en vont....

Juste un moment,

un moment 

juste,

l'appel du bleu

vous savez....

irrésistible,

alors,

à tout de suite

bises affectueuses

 

ALGHERO NEPTUNE BATEAU

 

 

Posté par kapal à 14:06 - Commentaires [30] - Permalien [#]

06 septembre 2017

Comprenne qui pourra

 

voilà

temps il est

changer d'angle

faire le poirier

marcher sur les mains

être soi

 

P1200727

P1200726

 

( St Valery, autrement)

 

Posté par kapal à 10:49 - Commentaires [16] - Permalien [#]

05 septembre 2017

The river Somme

 

René Letourneur, sa sculpture représentant la  Somme, (Abbeville)

 

P1200739

Posté par kapal à 10:45 - Commentaires [14] - Permalien [#]

04 septembre 2017

Tout est un

Parfois, j'écris des trucs que je n'ose pas "dire".....peut-être par pudeur, peut-être par souci "d'image", peut-être parce qu'il est dans l'humeur du temps de filtrer ses émotions, peut-être tout cela en même temps et peu importe après tout

Et puis réaliser que tout est ensemble à l'intérieur de soi et donc à l'extérieur aussi

Alors, le 30 Juillet, ceci m'est venu du bord du coeur ; 

Sortir. Comme d'une coquille. Délicatement. Doucement. Avec émerveillement et peur. Mais sortir. Aller voir la mer haute. Le ciel dégagé. La lumière. Me mêler aux autres. Avec étonnement. Comme si c'était la 1ère fois. Sentir le tiraillement dans la poitrine. Mais sortir.

Comme j'ai du mal à vivre! c'est étonnant presque. Il fait si bon, vivre a la saveur d'une gaufre. Une vraie. Celle de Marie dans son petit atelier.

Je suis moins seule.Je suis parmi les autres. En étant moi-même. Assise à même le sable, les pieds nus, mon cahier et mon crayon 6B qui glisse bien sur le papier. Regarder les maisons, écouter les rires, les cris d'oiseaux.

Je vais marcher dans l'eau, puis entrer dedans complètement.

J'ai marché.

P1200792

 

Paolo d'Iorio "le voyage de Nietzsche à Sorrente ;  page 113 " dans le jour, il comprenait aussi la nuit, et il avait à côté de son lit une ardoise, sur laquelle il notait, dans l'obscurité, les produits de l'insomnie"

Posté par kapal à 10:58 - Commentaires [14] - Permalien [#]

03 septembre 2017

J'ai écrit

Le 31 Juillet, j'ai écrit ceci qui vous était destiné, alors je vous l'envoie.........

 

Il y a longtemps que je voulais faire ça. Prendre le vélo, une petite cagette fixée dessus, un bout d'argile dans du plastique, de l'eau dans un bocal. Et pédaler vers la Baie; choisir un coin paisible.

Des années.

Et ça y est! le vent, les insectes de l'été, le vélo sur sa béquille enfoncée dans le sable bien chaud accueillant la natte de paille de riz, les oiseaux de mer, l'eau qui chauffe dans l'ancien bocal de marmelade citrons au thé earl grey ("tea together", je vous la conseille)

La lumière, être en accord complet avec l'extérieur.

Et modeler des coeurs pour des suspensions individuelles.

Les outils? une plume de mouette et des coquillages

Pourquoi met-on si longtemps à s'accorder les choses si simples? je vous le demande!

Du bout de mes doigts blanchis par l'argile sèche, je vous envoie des baisers iodés.

 

P1200693

 

P1200694

P1200691

 

Posté par kapal à 09:35 - Commentaires [18] - Permalien [#]

02 septembre 2017

Ils ont de la personnalité....

....les légumes bio

(Petit clin d'oeil à Yvon et Françoise)

 

P1200733

P1200774

Posté par kapal à 21:15 - Commentaires [14] - Permalien [#]

L'escalier de St Riquier

Par le coeur

l'escalier mène à Manessier

mémoires

 

P1200460

P1200471

P1200483

Posté par kapal à 10:29 - Commentaires [12] - Permalien [#]

28 août 2017

Végétal et animal

Immense ou minuscule

la vie palpite

 

 

P1200679

P1200685

Posté par kapal à 10:59 - Commentaires [13] - Permalien [#]