04 juin 2016

Etonnée

      ( dans le jardin du Petit Palais)
Posté par kapal à 12:32 - Commentaires [10] - Permalien [#]

03 juin 2016

Eternité

    ( Sarah Bernhardt par Clairin)      
Posté par kapal à 07:17 - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 juin 2016

sans parole c'est mieux

 
Posté par kapal à 22:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 juin 2016

un jour ordinaire à Paris

Entre la couverture de laine gris souris du ciel et le monde des fourmis humaines toutes spasmées par les grèves de transports (très suivies je confirme....), il y avait........non non! pas des gouttes de pluie (le sujet est épuisé!) mais des martinets en pagaille, complètement détachés de notre agitation stérile. On aurait beaucoup à apprendre de l'observation des oiseaux..... Il y avait aussi , sur les quais de gare, des gens qui se parlaient, qui commentaient, des rires, des attentes de trains infinies que chacun meublait de... [Lire la suite]
Posté par kapal à 17:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]
01 juin 2016

a cup of tea?

Dans une petite ville de l' East Anglia, une femme veuve, Mrs Green, décide d'ouvrir une librairie dans un local improbable,  Un humour bien glacé pour nous parler d'anticonformisme et finalement d'une forme de résistance à consommer devant une pleine théière! "la libraire" de Pénélope Fitzgerald (petit quai Voltaire)     ( mais si! je vous assure! le soleil reviendra! )  
Posté par kapal à 10:28 - Commentaires [8] - Permalien [#]
31 mai 2016

réflexions sous la pluie

  la pluie fait pousser à toute vitesses le papyrus qui avait pris un coup de gel l'hiver dernier ,mais pas sur ses racines heureusement,  la pluie m'a accompagnée cette fin d'après midi alors que je remontais les Champs Eysées à pied et a fait pousser les pensées alors que je quittais le livre de Foenkinos; cette plongée dans  la création d'un livre, le monde de l'édition et surtout la promotion qui s'appuie sur une bonne part d'imaginaire voire d'invention pure et simple "....il analyserait aussi comment notre... [Lire la suite]
Posté par kapal à 21:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 mai 2016

N'oubliez pas votre parapluie!

  Qu'est ce qui fait qu'on écrit dans le secret, sans chercher à être publié et comment un manuscrit enfoui dans les entrailles d'une bibliothèque du Finistère "là où finit la terre",  émerge et devient un succès littéraire voilà le thème du "mystère Henri Pick" de D. Foenkinos, chez Gallimard J'y suis entrée comme on saute dans une flaque d'eau (c'est d'actualité!) ; à deux pieds! délicieux! bon lundi  
Posté par kapal à 14:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 mai 2016

les mots du dimanche

  Photographier est une errance, un coeur ouvert sur la vie, les yeux en forme de fenêtres ouvertes, une béance qui se nourrit d'images, de vues, de pas vu!, pas encore vu! pas vu, pas pris. Photographier est une route devant soi, un infini jubilatoire, une histoire de liberté, d'être reliée,  quand photographier rejoint l'écrit avec vous, je vis. Doux dimanche   ( fleurs de giroflée)
Posté par kapal à 16:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 mai 2016

Je viens de.......

......refermer le tome 3 des " Dames de Brières" (lus une 1ère fois en 2000) En vie (écrit ainsi au lieu de envie, mais c'est la même chose donc je le laisse) de me décoller du résumé classique et de plutôt sentir ce que ça a chatouillé ou gratouillé en moi,  ce que ça m'inspire ou inspire. Les mots d'abord; malédiction, sort, sorcières, femmes, répétition, brûlées vives, vengeance, chercher, fouiner, solution, régler, liquider.... Comment faire avec le passé qui se refile de génération en génération, comment transformer les... [Lire la suite]
Posté par kapal à 13:41 - Commentaires [10] - Permalien [#]
25 mai 2016

sans réponse

  (en apnée)         (art brut)       (métaphore)
Posté par kapal à 11:23 - Commentaires [13] - Permalien [#]